Utiliser Wikeeps ® en un tour de main

Pour tous types de vin et tous types de bouteille

Adapté à tous les types de vin, et aux différents formats allant de la demi-bouteille aux bouteilles Impériales, Wikeeps ® s’utilise avec facilité en un tour de main pour servir des quantités modérées et contrôlées de vin et de champagne.

Facile d’utilisation

Le système Wikeeps ® se fixe directement sur le goulot de la bouteille de votre choix. Pour actionner le mécanisme, il suffit d’assembler le pistolet avec la coupole centrale en y coulissant le bec verseur. La cartouche est quant a elle vissée à a la base du pistolet .

Une fois assemblé et placé sur la bouteille, il vous suffit d’appuyer sur la gâchette pour introduire le gaz de conservation dans la bouteille et assurer ainsi en un seul geste service et préservation du vin.

L’injection d’un gaz

L’oxygène présent dans l’air s’avère être un ennemi redoutable du vin. Le contact prolonge d’un vin avec l’oxygène détruit ses qualités organoleptiques et provoque sont altération en raison de 2 phénomènes : d’une part les phénomènes chimiques d’oxydations comme les oxydations enzymatiques qui entrainent une madérisation du vin, et les oxydations catalytiques entrainant un vieillissement prématuré ; et d’autre part, les phénomènes biologiques avec les développements bactériens responsables d’une altération rapide.

Ainsi, pour faciliter l’élevage d’un bon cru et le développement des qualités propres à chaque cépage, une protection contre l’oxydation devient impérative.

L’injection d’un gaz neutre dans une bouteille de vin permet de conserver le liquide sans altération et de protéger ses arômes.

Ce procédé, bien connu des vinificateurs, s’utilise systématiquement avec efficacité dans la vinification et l’élevage des grands crus jusqu’à la mise en bouteilles.

Pour le plus grand plaisir de nos dégustateurs, ce procédé s’applique chez soi jusqu’au dernier verre, sans nuire à l’image de prestige des crus.

Le gaz neutre Linde

Totalement alimentaire, le gaz inerte crée une atmosphère protectrice qui n’ajoute ni gout ni odeur au vin. Il respecte parfaitement les composantes organoleptiques du produit. Privée de la contamination par l’air, la qualité du vin reste constante dans le temps.

L’inertage consiste à remplacer la couche d’air, contenant 21% d’oxygène, au-dessus du précieux liquide par un gaz neutre sous une faible pression. En contact avec le gaz neutre, le vin sera protege de toute réaction chimique. Ainsi, il conserve l’intégralité de ses qualités organoleptiques.

La technique de l’intertage

La technique de l’inertage décrit ci-dessus est bien connue et pratiquée dans l’agroalimentaire et dans les chais des vinificateurs et négociants depuis des années : conservation des huiles, des jus de fruits et des sirops, des céréales, du sucre… et des vins bien entendu !

adminUtiliser Wikeeps ® en un tour de main