L’oenotourisme

Le phénomène n’a pu échapper à quiconque s’intéresse un tant soit peu aux vins : l’oenotourisme est en plein essor. La France, fière de son histoire indissociable avec le vin, peut se vanter d’un patrimoine culturel vitivinicole riche. Par ailleurs, les pays étrangers jalousent le French paradox, cet art de vivre si particulier.
De fait, le vin en a fait un des symboles du pays, mais il aura fallu attendre 2014 pour que le législateur français le reconnaisse officiellement : « Le vin, produit de la vigne, les terroirs viticoles ainsi que les cidres et poirés, les boissons spiritueuses et les bières issus des traditions locales font partie du patrimoine culturel, gastronomique et paysager protégé de la France »

Fort de cet argument, l’offre en oenotourisme s’étoffe (même si le mouvement en faveur de l’oenotourisme avait démarré bien plus tôt) : des routes des vins (en Provence, en Bourgogne, …), des visites de château, des stages d’œnologie, des musées sur le vin (avec prochainement le Musée des Civilisations du Vin à Bordeaux), etc…. Les visiteurs sont au rendez-vous, quel que soit leur profil : amateur (voire néophyte), connaisseur averti, etc….

for-restaurants-and-hotels

Wikeeps, l’outil idéal pour les dégustations, déjà présent dans de grandes appellation.

Wikeeps est acteur de ce nouveau phénomène et a déjà investi plusieurs châteaux : Château Guiraud, Château Bouscault, Château Pouget, Château Brane Cantenac…. Tous ces châteaux issus d’appellations prestigieuses font confiance aux produits Wikeeps, grâce auxquels l’expérience œnologique des visiteurs est toujours réussie. Les services de préservation et de service de vin Wikeeps permettent de profiter d’une bouteille pendant 20 jours après son ouverture, ce qui rend leur utilisation très intéressante pour les châteaux soucieux de la bonne conservation de leurs vins.

N’hésitez pas à nous retrouver sur Facebook et Twitter pour suivre notre actualité ainsi que pour retrouver toute notre gamme de produits. À bientôt !

Wikeeps-EN (wine)-02

maxime15L’oenotourisme