Bilan de l’année viticole 2014: une très belle qualité de récoltes!

Dans le bordelais si 2014 n’a encore pas été une année de forte production, estimée entre 5,2 et 5,4 millions d’hectolitres (Mhl), elle devrait rester dans les annales comme un millésime de grande qualité et ce sur l’ensemble de l’inter-profession.

La raison de cette qualité de production est le taux d’ensoleillement exceptionnel dont a bénéficié l’ensemble des vignes du Bordelais sur l’automne, et une douceur de température record qui ont accompagné de manière optimale la maturation alcoolique et phénolique des raisins.

Ces deux facteurs, ensoleillement et douceur, participent en effet favorablement à l’équilibre sucre-acide de la partie liquide du grain ainsi qu’à l’équilibre tanins-arômes-couleur de sa partie solide.

Le président de l’inter-profession des Vins de Bordeaux (@CIVB) a ainsi affirmé que « tous nos vins en auront profité: crémants, blancs, rouges, rosés, liquoreux », une qualité homogène sur un même millésime « c’est si rare ».

Cela promet de belles dégustations avec @WIKEEPS qui saura restituer au verre toutes les qualités aromatiques de ce beau millésime, dans le respect du travail des vignerons.

 

 

 

 

 

 

charlotteBilan de l’année viticole 2014: une très belle qualité de récoltes!